Ombre de mon âme

Deux jeunes sont amoureux l’un de l’autre sans pouvoir se l’avouer. Ils sont perplexes sur la décision à prendre, craignant la réaction de l’être aimé mais ils demeurent toutefois éperdument amoureux, et font leur maximum pour cacher leurs sentiments pourtant, lorsqu’ils se retrouvent, c’est comme si le monde s’était arrêté.

 

Ombre de mon âme

Ô amour de mon cœur,

Ombre de mon âme,

À toi, sont adressés ces quelques vers

Si déférents, et pourtant

Qui m’étouffent si souvent

Oui, j’étouffe d’amour, si bien que

Seuls des aveux pourront me libérer

 

Toute prête, je suis, à être découverte,

Et à te laisser percer mes mystères.

Que dois-je faire? Ô mon âme-sœur!

Fuir

Ce n’est pas la bonne décision

 

Me déclarer.

Non, cela remonte à trop de prétention

Attendre et espérer

Voilà, ce à quoi je me résigne

Quoique je le sais, je le sens

Ton amour pour moi est bien présent

 

Alors pourquoi t’obstines-tu à le cacher?

Tu as été, de nous deux,

 Le premier à craquer

Penses-tu que je ne l’ai pas remarqué !

 

Tu peux toujours tout nier

Mais si ton cœur est ailleurs,

Pourquoi je sens dans ton âme, une chaleur ?

Ô amour déraisonnable, amour sentimental

 

Croyez-moi, lorsque cet amour vous frappe en plein cœur,

Rien ne peut vous secourir, si ce n’est que le Rédempteur

Néanmoins, ce voleur est mis à épreuve

Mon amour, mon âme-sœur, mon cœur,

Je sais qu’il existe, ce grand mur qui nous sépare.

Édifié par des obstacles de la vie,

 

En Haïti, notre pays

Ce sont nos principes, nos limites et croyances sociaux

Malgré tous les obstacles, notre amour traversera,

De part en part,

Le mur qui nous sépare.

Car oui, il n’a ni frontière, ni bornes.

 

Oui, je le ressens, 

Ce tourbillon de sentiments

Qui nous emporte au firmament,

Dans le soleil et dans le vent,

Comme une chance unique,

Un doux moment magique

Un jour, si nous pouvions nous voir,

Au-delà du miroir,

Sans les masques pour un soir,

Tu découvriras le bonheur d’être à deux,

Toi et moi

 

Pour toi, j’attendrai toute une vie,

Car, mon amour, oui je t’aime à la folie.

Je t’aimerai à l’infini,

Ombre de mon âme, amour de mon cœur

 

Garlandie Louis

Recent Posts

Confidences

Salut petit oiseau, veux-tu que je te fasse une confidence ? Attend ne t’envole pas, s’il te plait pardonne mon… Read More

2 ans ago

On ne naît pas chanceux, on le devient

C'est quoi la chance ? La chance fait référence à l'incertitude, un sort favorable à l'enjeu d'un événement. Tout compte… Read More

2 ans ago

Cinquante nuances de toi

Toc Toc !  Qui est là ? Je frissonne à l’idée que c'est toi, le tambour de mon cœur en… Read More

2 ans ago

Le poids de ma conscience

Tu es là devant moi Mais je ne peux pas te toucher Tu me tends la main Mais je n'arrive… Read More

2 ans ago

Chaos Total

Criminalité, guerre, faim, insécurité ; voilà à quoi se résume un pays. J’énonce que certains faits, mais le reste peut… Read More

2 ans ago

Quand je partirai

Dites à ma mère que je l’aime de tout cœur. Qu’avec elle je n'ai jamais eu de rancoeur. Dites à… Read More

2 ans ago